BARRAT Michel, Paul, Pierre

Par Renaud Poulain-Argiolas

Né le 3 décembre 1920 à Port-de-Bouc (Bouches-du-Rhône), mort le 26 mai 1985 à Martigues (Bouches-du-Rhône) ; militant communiste de Port-de-Bouc ; résistant.

Un recensement réalisé en 1931 à Sète (Hérault) permet d’avoir un aperçu du foyer dans lequel vivait Michel Barrat : le père, Auguste, Louis Barrat, était né à L’Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse) ; la mère, Angèle Barrat, née Marie, Joséphine, Angéline Laurent, était originaire d’Arles (Bouches-du-Rhône).
Michel était l’aîné d’une fratrie de quatre garçons. Ils étaient presque tous nés à Port-de-Bouc, seul le deuxième était né à Seynes, dans le Gard.

Suite à l’interdiction des organisations communistes en septembre 1939 et à la traque des militants qui suivit à partir de l’année suivante, le Parti communiste de Port-de-Bouc n’avait plus d’existence réelle. C’est dans le but de le restructurer que fut crée fin janvier 1941 un premier triangle clandestin de militants. Il était composé de jeunes gens issus des Jeunesses communistes, à priori inconnus des services de police d’avant-guerre : François Caparros, Louis Barsotti, et Michel Barrat, qui adhérèrent au Parti communsite à ce moment-là.
La tentative fut néanmoins de courte durée, car le 12 février, Sauveur Pastourel, militant connu et surveillé par les autorités, se faisait prendre et Barsotti avec lui.
Barrat fut arrêté lui aussi. Inculpé en juillet 1941 devant le Tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence avec Barsotti pour propagande active et tentative de reconstituer une cellule dissoute, les deux camarades furent condamnés à dix-huit mois de prison.
Selon un article du Petit Marseillais, il y avait trois accusés, travaillant tous dans la même « usine », et leur complice, un certain René Moreau, toujours en fuite lors du procès, fut condamné à une peine de trois ans d’emprisonnement.

Sur le site « Mémoire des Hommes », Barrat est listé comme membre du mouvement de résistance communiste Front national.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231532, notice BARRAT Michel, Paul, Pierre par Renaud Poulain-Argiolas, version mise en ligne le 16 septembre 2020, dernière modification le 16 septembre 2020.

Par Renaud Poulain-Argiolas

SOURCES : Données du site Généanet. – Article du Petit Marseillais du 12 juillet 1941. – Article de La Croix du 15 juillet 1941. — Site Mémoire des Hommes. — Données du site Filae.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément