SANCHO RIERA Alejandro

Par Marianne Enckell

Né le 30 juillet 1926 à Barcelone, mort le 4 juin 2020 au Grand-Saconnex (Genève). Traducteur à l’Organisation mondiale de la santé, collaborateur du CIRA à Genève.

Alejandro Sancho, Alcañiz (Aragon), 1989.
Alejandro Sancho, Alcañiz (Aragon), 1989.

Il était le fils d’Alejandro Sancho Subirats, membre de la Agrupación Militar Republicana, qui en 1930 avait comploté avec les anarchistes contre la dictature et était mort peu après sa libération de prison.
Pendant les quinze années où le CIRA fut établi à Genève, Alejandro Sancho fut un collaborateur fidèle et efficace, prêt à effectuer toutes sortes de tâches ; il rédigea des comptes rendus d’ouvrages pour le Bulletin du CIRA, sous le pseudonyme de Fernando Castillo. De jeunes Espagnols venaient depuis 1973 chercher un job d’été en Suisse et des contacts anarchistess, et il leur accorda toute l’aide possible, ouvertement ou plus discrètement. Après la mort de Franco, il fut aussi un lien précieux entre le CIRA et les centres d’archives espagnols qui ouvraient leurs portes.
Il fut moins présent depuis 1990, quand le CIRA se réinstalla à Lausanne. Atteint de la maladie d’Alzheimer, il passa ses dernières années dans un établissement spécialisé.
Sa femme était morte peu avant lui ; ils avaient trois enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231590, notice SANCHO RIERA Alejandro par Marianne Enckell, version mise en ligne le 1er septembre 2020, dernière modification le 5 septembre 2020.

Par Marianne Enckell

Alejandro Sancho, Alcañiz (Aragon), 1989.
Alejandro Sancho, Alcañiz (Aragon), 1989.

SOURCES : Souvenirs personnels.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément