BECK Félix

Par Jean Belin

Né le 9 mars 1858 à Dijon (Côte-d’Or), mort le 25 mars 1924 à Malakoff (Seine, Hauts-de-Seine) ; tailleur d’habits ; syndicaliste de Côte-d’Or

Fils de Louis Victor Beck, tailleur d’habits, syndicaliste, et d’Etiennette Julien, Félix Beck fut comme son père, tailleur d’habits après la fin de sa scolarité à Dijon. Il suivit les cours professionnels organisés par la chambre syndicale des tailleurs d’habits. Il fut membre du bureau de la chambre syndicale et secrétaire général adjoint de la Fédération des chambres syndicales ouvrières de Dijon et de la Côte-d’Or à sa fondation le 1er avril 1890, le secrétaire général étant Charles Buquet. Cette Fédération ouvrière fut à l’origine de la création de la Bourse du travail de Dijon le 1er mars 1893. Il quitta Dijon pour s’installer à Auxonne (Côte-d’Or) en 1891 avant de revenir à Dijon en 1901 où il exerça son métier en tant qu’artisan. Il se maria le 25 février 1889 à Dijon avec Marie Orélie Louette, tailleuse d’habits, avec laquelle il eut six enfants. Il quitta Dijon avec son épouse pour Malakoff, rejoindre deux de ses fils en 1917. Il était domicilié au 23 rue Emile Zola à Malakoff lors de son décès.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231638, notice BECK Félix par Jean Belin, version mise en ligne le 7 septembre 2020, dernière modification le 7 septembre 2020.

Par Jean Belin

SOURCES : Arch. Dép. de Côte-d’Or, série 10M 105, état civil, recensement de la population, fiche de recrutement militaire. — Arch. Municipales de Dijon, sous-série 7F. — Arch. Dép. des Hauts-de-Seine, état civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément