GOETSCHEL Roger, Benoît

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 12 avril 1926 à Bâle (Suisse), massacré le 22 août 1944 à Saint-Amour (Jura) ; sans profession ; réfugié juif d’Alsace ; victime civile.

Roger Goetschel était le fils de Léon, commerçant et de Betty Kahn, sans profession. Après l’annexion allemande de l’Alsace la famille vint se réfugier dans le Jura où elle était domiciliée rue Réclosière, à Saint-Amour. Il était célibataire et n’exerçait pas de profession.
Le 22 août 1944, une colonne allemande d’une soixantaine de véhicules fut bloquée à Coligny (Ain) par une attaque de la Résistance et déviée par Domsure (Ain). De nombreux civils furent abattus en représailles au passage de la colonne. Roger Goetschel fut tué à 18 heures au lieu-dit "Mailly", à Saint-Amour alors qu’il s’était arrêté pour réparer sa bicyclette.
L’acte de décès fut dressé le 23 août 1944 sur la déclaration de son père.
Il obtint la mention « Mort pour la France » sur Avis du ministre des Anciens combattants en date du 10 février 1948.
Son nom figure sur une stèle commémorative à Domsure (Ain) et sur le monument aux morts, à Saint-Amour (Jura).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231776, notice GOETSCHEL Roger, Benoît par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 4 septembre 2020, dernière modification le 4 septembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Christine Drouilhet Domsure ce 22 août 1944.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément