RAMEAUX René, Jules, Olympe

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 20 mars 1922 à Bois-de-Gand (Jura), mort par accident le 11 septembre 1944 à Bois-de-Gand ou Tassenières ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

René Rameaux entra dans la Résistance aux Forces françaises de l’intérieur (FFI) au groupe Besson.
Il se tua accidentellement en service le 11 septembre 1944 à Bois-de-Gand ou Tassenières (Jura) selon les sources.
Il est inhumé au cimetière communal, à Vers-sous-Sellières (Jura).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossier GR 16 P 498786 et selon les sources (non consultés).
Son nom figure sur les plaques commémoratives dans l’église, à Bois-de-Gand).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231810, notice RAMEAUX René, Jules, Olympe par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 6 septembre 2020, dernière modification le 6 septembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes.— Mémorial genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément