LERICHE Léon, Émile

Par Jean-Jacques Doré

Né le 21 janvier 1894 à Saint-Pierre-de-Varengeville (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; ouvrier cloutier puis cheminot du Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime).

Fils d’ouvriers en filature, Léon Leriche, mobilisé en août 1914 et décoré de la croix de guerre, fut fait prisonnier à Cerny (Essonne) le 31 juillet 1917. il entra au dépôt du Havre des chemins de fer de l’État le 4 février 1919.

Il fut secrétaire adjoint du syndicat unitaire (CGTU) des Cheminots du Havre de 1933 à 1935. Louis Parmentier était secrétaire et Émile Brun, trésorier, l’organisation comptait 120 adhérents. Le syndicat confédéré (CGT), dirigé par Jules Létang en comptait 250.

Après la fusion des deux organisations le 13 octobre 1935, Leriche assura la fonction d’archiviste jusqu’en 1939.

Léon Leriche s’était marié le 9 décembre 1920 avec Adrienne Brun au Havre et ils habitaient 71 rue Malherbe.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231838, notice LERICHE Léon, Émile par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 20 novembre 2020, dernière modification le 20 novembre 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch Dép. Seine-Maritime 201tat civil, Registre matricule miltaire. — Arch. de l’Union départementale CGT, liasse CGTU 1930-1935 n°2. —Direction des affaires sociales de la préfecture, dossiers non versés aux archives. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément