THEURET J.

Par Louis Botella

Secrétaire général de la section fédérale des employés et agents de maîtrise au sein de la Fédération nationale des travailleurs de l’État (FNTE) ; syndicaliste de la Côte-d’Or puis de la Seine [Paris].

Employé et secrétaire adjoint du syndicat confédéré [CGT] des travailleurs de l’État de Dijon, J. Theuret assumait, depuis l’été 1930 au moins, la fonction de secrétaire général de la section fédérale des employés et agents de maîtrise au sein de la Fédération nationale CGT des travailleurs de l’État ; fonction qu’il occupait encore en octobre 1939. Il était aussi membre du comité fédéral national de sa fédération.

Au cours de l’été 1934, il fut muté de Dijon en région parisienne et il demeurait alors au [Le] Plessis-Robinson (Seine, Hauts-de-Seine).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231883, notice THEURET J. par Louis Botella, version mise en ligne le 9 septembre 2020, dernière modification le 9 septembre 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 29 juillet 1930, 22 juin 1932, 5 octobre 1939 (BNF-Gallica). — Le Travailleur de l’État, organe de l’Union fédérative des travailleurs de l’État puis de la Fédération nationale des travailleurs de l’État, juillet-août 1930-juin 1938 (BNF-Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément