VERGUET Maurice, Ernest, Odon

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 27 juin 1925 à Cinquétral (Jura), mort au cours d’une mission le 3 juillet 1944 à Grande-Rivière (Jura) ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Maurice Verguet était domicilié à Cinquétral et il était célibataire.
Il entra dans la Résistance le 8 juin 1944 au maquis du Haut Jura dans le camp Cyrus avec le pseudonyme "Mouton" et appartenait au Service Périclès.
Le 3 juillet 1944 camp Cyrus effectua un coup de main contre un poste allemand au Cernois (Doubs). Au cours de cette action Maurice Verguet fut tué par une patrouille allemande, en effectuant une mission de reconnaissance à motocyclette sur la commune de Grande Rivière.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut possède un dossier au SHD Vincennes GR 16 P 589927 sans mention d’homologation à la résistance.
Il reçut la Croix de guerre avec étoile d’argent à titre posthume et obtint la carte de combattant volontaire de la résistance (CVR).
Son nom figure sur la stèle commémorative FFI, érigée à sa mémoire sur la route de Saint-Laurent-en-Grandvaux, sur le monument aux morts, à Cinquétral et sur la plaque commémorative du collège Rosset, à Saint-Claude (Jura).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231949, notice VERGUET Maurice, Ernest, Odon par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 10 septembre 2020, dernière modification le 10 septembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013), Recherches effectuées par André Robert.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.
Acte de décès demandé le 12 août 2020.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément