GRANET Patrick

Par Hugues Lenoir

Né en 1950 à Ambert (Puy-de-Dôme), mort en juillet 2020 ; contrôleur des impôts ; syndicaliste CGT de Moselle ; un temps court militant trotskyste puis communiste et enfin militant de la Fédération anarchiste.

Patrick Granet naquit dans une petite ville d’Auvergne : Ambert. Apres le divorce de ses parents, il alla vivre à Clermont-Ferrand jusqu’à son entrée dans la vie professionnelle.
Après le lycée, il suivit des études de droits qu’il abandonna rapidement faute de moyen. Il passa le Concours de Contrôleur des Impôts où il fut reçu. Il fut stagiaire à l’École Nationale Des Impôts à Clermont-Ferrand 1971–1972. Après un stage en Normandie et à Paris, il fut nommé à Sarrebourg en Moselle. Inséré dans la vie professionnelle en tant que contrôleur principal à la direction des impôts à partir de 1973.
Patrick Granet milita à la CGT et participa à la relance l’Union du locale CGT de Sarrebourg. Il participa aux manifestations avec les sidérurgistes de Lorraine dont celle de Paris en1983. Il milita afin de défendre la sidérurgie en Lorraine et auprès de travailleurs immigrés ; rédaction de feuilles d’Impôts, défense aux prud’hommes… il fut aussi administrateur CGT à caisse de la Sécurité sociale.
Patrick Granet fut intéressé par la politique lors de l’intervention des chars russes de Budapest à juin 1956. En 1967, au lycée, il participa à la création d’un groupe de sensibilité guévariste. En 1968, il adhéra chez les trotskystes lambertistes dont il fut exclu suite à son désaccord au sujet de la révolte de Cronstadt. Puis il rejoignit en 1969 « Poble d’oc » organisation autonomiste occitane se revendiquant de l’Anarchie. En juin 1970, il participa avec des amis à la création d’une communauté en Lozère et aux rassemblements contre la centrale nucléaire du Bugey. Dans les années 1980 (1983 ?), il rejoignit le PCF et se présenta sur une liste commune aux municipales avec les socialistes. Suite à une nouvelle rupture, il adhéra à la Fédération anarchiste qu’il quitta en 2010 après à un différend à propos de Radio libertaire. Néanmoins toujours en contact avec la librairie Publico où il commandait ses livres il revint à la FA par la suite en 2017 comme adhérent de la liaison Max Stirner de la FA à Sarrebourg.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231953, notice GRANET Patrick par Hugues Lenoir, version mise en ligne le 10 septembre 2020, dernière modification le 10 septembre 2020.

Par Hugues Lenoir

ŒUVRE : Création et animation du blog : Serpent libertaire.

SOURCES : Blog Serpent libertaire, rubrique, Qui suis-je et témoignages militants.

Version imprimable Signaler un complément