FONTAINE Joseph

Né vers 1878 ; mineur ; militant communiste et syndicaliste CGTU du Pas-de-Calais, tué le 11 avril 1934 lors d’une contre-manifestation organisée à Hénin-Liétard (Pas-de-Calais) par les forces de gauche contre la tenue d’une réunion publique de l’Action Française.

Regard, 20 avril 1934 (reproduit par David Noël).

Âgé de 56 ans en 1934, Joseph Fontaine était un mineur retraité de la Fosse 7 des mines de Dourges (Pas-de-Calais). Marié, père de cinq enfants, il entretenait son petit jardin et s’occupait de ses pigeons tout en continuant à militer.

Membre de comité pour la IIIe Internationale, il adhéra au Parti communiste après le congrès de Tours et fut de toutes les luttes syndicales (CGTU) et politiques jusqu’à sa mort le 11 avril 1934 pendant une contre-manifestation organisée à Hénin-Liétard par les forces de gauche contre la tenue d’une réunion publique de l’Action Française. Les
Camelots du Roi inculpés furent finalement relaxés en juin 1934 aux assises.

Il ne se confond pas avec Joseph Fontaine (1876-1953).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231982, notice FONTAINE Joseph, version mise en ligne le 11 septembre 2020, dernière modification le 12 septembre 2020.
Regard, 20 avril 1934 (reproduit par David Noël).

SOURCE : David Noël, "La première victime du fascisme" : retour sur l’assassinat de Joseph Fontaine, Master 2, Université de Caen, 2015-2016.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément