TAIS Clarisse, Augustine, née FARINE Clarisse

Par Jean-Jacques Doré

Née le 6 novembre 1887 à Elbeuf (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; tisseuse ; syndicaliste de la CGT.

Fille de Joséphine Magnan, doubleuse, Clarisse Taïs fut ensuite légitimée par son père Monsieur Farine ; elle épousa Albert Taïs le 8 juin 1912 à Saint-Aubin-Jouxte-Boulleng (Seine-Inférieure, Seine-Maritime).

Avec son mari, Clarisse Taïs participa à la renaissance du syndicat CGT du Textile d’Elbeuf le 11 juin 1927. Albert Taïs était secrétaire, Marcel Legris, secrétaire adjoint, Clarisse Taïs, trésorière et Roger Forgeot, trésorier adjoint ; l’organisation comptait alors 30 adhérents, puis 50 en 1929.

Réélu trésorière sans interruption jusqu’à la fusion avec les unitaires (CGTU) fin 1935, elle continua à militer jusqu’à la guerre sans participer à la direction du syndicat.

Albert et Clarisse Taïs habitaient 10 rue Saint-Amand à Elbeuf.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231983, notice TAIS Clarisse, Augustine, née FARINE Clarisse par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 15 septembre 2020, dernière modification le 15 septembre 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime 4 MP 62 — Arch. de l’UD CGT liasses CGT 1925-1930 et 1930-1935. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément