ROY Roger dit Pépin

Par Michaël Boudard

Né le 12 janvier 1909 à Saint-Yorre (Allier), mort le 30 juillet 1937 à Nevers (Nièvre) ; deuxième adjoint communiste à la mairie de Nevers (1935-1937).

Son père, d’origine nivernaise, était employé au chemin de fer dans l’Allier avant de revenir s’installer à Nevers. Membre des Jeunesses communistes de la Nièvre, Roger Roy travailla aux ateliers de Vauzelles d’où il fut licencié. Ajusteur au début de la décennie 1930, il s’établit ensuite comme artisan-peintre à Nevers.

De 1928 à 1931, "Pépin" fut secrétaire de la XIIe Entente des Jeunesses communistes (région Centre). Il avait succédé à Louis Gatignon et avait laissé sa place à André Thomas.

En mai 1935, candidat au premier tour des élections municipales de Nevers sur la liste communiste, il fait partie des hommes qui rejoignirent la liste SFIO menée par le docteur Michel Gaulier pour battre le maire sortant (et député) Émile Périn. Après la victoire de cette coalition SFIO-SFIC, Roger Roy fut élu deuxième adjoint au maire socialiste de Nevers, Michel Gaulier.
Déjà malade, il renonça l’année suivante à se porter candidat aux élections cantonales et décéda à Nevers l’âge de 28 ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231986, notice ROY Roger dit Pépin par Michaël Boudard, version mise en ligne le 11 septembre 2020, dernière modification le 12 septembre 2020.

Par Michaël Boudard

SOURCES : Arch. Dép. Allier (état civil de Saint-Yorre). — Arch. Dép. Cher (journal L’Émancipateur). — Arch. Dép. Nièvre (état civil et recensements de Nevers ; M 635 : élections municipales de Nevers)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément