SCHEUBEL André, Antoine

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 9 mai 1911 à Étueffont-Bas (Territoire de Belfort), mort à l’hôpital le 13 octobre 1944 à Luxeuil des suites de blessures ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

André Scheubel était le fils de Justin et de Thérèse Sprigart. Il se maria avec Marie Stéphanie Halonnet. Il était domicilié à Demangevelle (Haute-Saône) et exerçait le métier de boulanger.
Il entra dans la Résistance au maquis de Magny-lès-Jussey.
Surpris en train d’enterrer des soldats allemands au cimetière de Demangevelle, il fut grièvement blessé et décéda le 13 octobre 1944 à 23h45 à l’hôpital de Luxeuil-les-Bains, des suites de ses blessures.
Il obtint la mention « Mort pour la France » par décision du Secrétaire général du Service des monuments et sépultures en date du 7 décembre 1945.
Il y a un dossier au SHD Caen AC 21 P 153097 (nc).
Son nom figure sur le Mausolée régional de la Libération, à Ambiévillers, sur la stèle commémorative du maquis 82, à Magny-lès-Jussey, sur le Mémorial de la Résistance, à Vesoul (Haute-Saône), sur le monument aux morts et la plaque commémorative de la chapelle du Mont-Bonnet à Étueffont (Territoire de Belfort).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232004, notice SCHEUBEL André, Antoine par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 12 septembre 2020, dernière modification le 12 septembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément