THOMAS Jean

Par Jean Belin

Né le 9 août 1900 à Dijon (Côte-d’Or), mort le 7 mai 1985 à Fontaine-lès-Dijon (Côte-d’Or) ; ouvrier métallurgiste ; syndicaliste CGT de Côte-d’Or ; administrateur Sécurité sociale

Fils de Pierre Marie Thomas, ouvrier tôlier, et de Françoise Brunet, Jean Thomas fut tourneur mécanicien sur métaux au garage Berliet à Dijon avant et après son incorporation d’octobre 1920 à septembre 1922. Engagé à la CGT, il était secrétaire adjoint de la section des ouvriers garagistes et carrossiers avant la guerre de 1939-1945, le secrétaire étant Louis Raimbault. Membre du conseil syndical des métaux de Dijon en 1937, il fut élu à la commission exécutive du syndicat le 20 janvier 1938. Il était dans la délégation du syndicat des métaux qui participa au 25e congrès de l’Union Départementale CGT de Côte-d’Or le 22 mai 1938 en présence de Robert Bothereau, secrétaire confédéral.
Il était domicilié au 39 boulevard Thiers à Dijon avant la guerre. Jean Thomas se maria le 9 février 1924 à Dijon avec Anna Eugénie Pierre, avec laquelle il eut cinq enfants, tous nés à Dijon. Après la guerre, il était trésorier général du syndicat des métaux de Dijon. Le syndicat compta 1870 adhérents au 31 décembre 1946. Jean Thomas fut un des douze administrateurs désignés par l’Union Départementale CGT pour siéger au conseil d’administration de la Caisse d’allocations familiales (CAF) de Côte-d’Or lors de sa mise en place le 6 septembre 1946. Il fut reconduit dans cette fonction et élu lors des premières élections des administrateurs de la Caisse par les assurés sociaux le 24 avril 1947. Admis à la retraite en 1965, il était domicilié à Fontaine-lès-Dijon lors de son décès.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232080, notice THOMAS Jean par Jean Belin, version mise en ligne le 15 septembre 2020, dernière modification le 15 septembre 2020.

Par Jean Belin

SOURCES : Le Métallo dijonnais, éditions de 1937 à 1939. — Arch. IHS CGT Cöte-d’Or, fonds de l’UD et du syndicat des métaux de Dijon. — Les Dernières Dépêches de Dijon, édition du 18 avril 1947. — Arch. Dép. de Côte-d’Or, état civil, recensement de la population, fiche de recrutement militaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément