BOTTON Colette, Jeanne, Marie

Par Jean-Louis Ponnavoy

Née le 14 janvier 1932 à Besançon (Doubs), victime civile des combats de la Libération morte le 12 septembre 1944 à Besançon des suites de blessures ; écolière ; victime civile.

Colette Botton était la fille de Charles Olympe, charbonnier et de Justine Bernaud, sans profession. Elle était domiciliée chez ses parents, 1 rue du Docteur-Girardot, à Besançon.
Elle fut sans doute blessée dans des circonstances non déterminées lors des combats de la Libération, à Besançon et décéda en son domicile le 12 septembre 1944 à quatre heures du matin.
L’acte de décès fut dressé le jour même sur la déclaration de son père.
Elle obtint la mention « Mort pour la France » sur avis du Secrétaire général aux Anciens combattants en date du 7 juin 1945.
Son nom figure sur le monument aux morts, sur le monument de la Libération et sur le Livre d’Or des Habitants de Besançon Morts pour la France, à Besançon (Doubs).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232085, notice BOTTON Colette, Jeanne, Marie par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 15 septembre 2020, dernière modification le 15 septembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément