BÈGUE Joseph, Étienne

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 3 août 1880 à Étueffont (Territoire de Belfort), exécuté sommairement le 30 septembre 1944 à Grosmagny (Territoire de Belfort) ; cultivateur ; résistant de la Résistance intérieure française (FFI).

Joseph Bègue était le fils de Jérôme et de Joséphine Corré. Il était domicilié à Rougemont-le-Château et il exerçait le métier de cultivateur. Il était marié avec Amélie Lambalot.
Il fut assassiné par la Sipo-SD le 30 septembre 1944 au lieu-dit "Turquemagny", près de l’étang du Bel-Arbre, à Grosmagny (Territoire de Belfort).
L’acte de décès ne put être dressé que le 1er novembre 1945 date à laquelle son décès fut constaté
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur l’acte de décès et fut homologué comme soldat de la Résistance intérieure française (FFI) et au titre de "Déporté et interné résistant", dossier SHD Vincennes GR 16 P 43437 (nc).
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon (Doubs), sur le monument aux morts et la plaque commémorative de la chapelle du Mont-Bonnet, à Étueffont (Territoire de Belfort).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232115, notice BÈGUE Joseph, Étienne par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 16 septembre 2020, dernière modification le 16 septembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément