MEDINA SANABRIA Maximo alias "Alcazar"

Par André Balent

Résistant de l’Ariège, officier des guerrilleros espagnols (AGE), mort le 16 mai 1944, abattu par des gendarmes à Loubens (Ariège).

Le 16 mai 1944, d’après Falguera (dir. ; op. cit., 2004, p. 110, un groupe de l’ AGE (Agrupación de guerrilleros españoles), fut surpris à Loubens par des gendarmes (Delpla, op. cit., p. 432). Maximo Medina, capitaine de cette formation armée fut tué par un gendarme. Les guérilleros qui emmenèrent avec eux le corps de Medina auraient eu également deux blessés dans cet accrochage. Son nom est mentionné dans le commentaire gravé sur la stèle commémorative des guérilleros espagnols à Baulou (Ariège), près de Loubens.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232161, notice MEDINA SANABRIA Maximo alias "Alcazar" par André Balent, version mise en ligne le 18 septembre 2020, dernière modification le 12 février 2021.

Par André Balent

SOURCES : Claude Delpla, La libération de l’Ariège, Toulouse, Le Pas d’Oiseau, 2019, 514 p. [p. 135, p. 432]. — Narcisse Falguera (dir.), Guérilleros en terre de France. Les républicains espagnols dans la résistance française, Pantin, Le Temps des cerises, 316 p. [p. 110] — Site MemorialGenWeb consulté le 18 septembre 2020.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément