DUFOUR Charles

Par Jean-Pierre Besse

Né le 20 août 1914 à Escaudain (Nord), mort le 4 novembre 1983 à Amiens (Somme) ; pharmacien ; militant socialiste SFIO de la Somme ; candidat aux élections législatives de novembre 1962 ; conseiller général de la Somme (1958-1982).

Prisonnier de guerre, Charles Dufour s’installa après sa libération en 1940 à Hornoy (Somme), milita activement dans les associations sportives et fut élu conseiller municipal en 1951 et maire en mars 1959.
Membre du comité exécutif fédéral de la SFIO à partir de 1954, Charles Dufour se présenta aux élections cantonales du 20 avril 1958 à Hornoy. Il obtint au premier tour 1 082 voix sur 2 964 suffrages exprimés et 3 511 inscrits et fut élu au second tour en battant le radical socialiste sortant. En novembre 1958, il fut candidat suppléant aux élections législatives dans la 3e circonscription de la Somme. Suite aux modifications de structure intervenues après le 51e congrès fédéral d’avril 1959, Charles Dufour devint membre du bureau fédéral en temps que responsable de la circonscription électorale d’Amiens-Vimeu.
Aux élections législatives de novembre 1962, candidat titulaire cette fois, Charles Dufour fut largement distancé, au premier tour, par le communiste Michel Couillet*, obtenant 6 547 voix sur 44 138 suffrages exprimés.
Réélu conseiller général, dès le premier tour, en mars 1964, avec 2 133 voix sur 2 821 suffrages exprimés et 3 843 inscrits et en mars 1970 avec 1 717 voix sur 3 037 suffrages exprimés et 3 661 inscrits, Charles Dufour fut l’un des 21 membres du conseil exécutif de la FGDS constituée en septembre 1966 dans le département.
Lors des élections cantonales de mars 1976, Charles Dufour, qui n’avait pas suivi Max Lejeune au Mouvement démocrate socialiste de France (MDSF), se présenta comme socialiste indépendant. Il dut affronter un candidat du Parti socialiste, qu’il distança largement (1 584 voix contre 262 sur 3 427 suffrages exprimés), et attendre le second tour pour retrouver son siège.
Charles Dufour fut élevé au grade de chevalier des Palmes académiques le 1er janvier 1967.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article23223, notice DUFOUR Charles par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 25 octobre 2008.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Le cri du peuple, 1945-1970. — Le courrier picard, 1945-1986. — Michèle et Jean Sellier, Guide politique de Picardie, Paris, Tema, 1973.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément