DERETZ Victor

Par Jean-Jacques Doré

Né le 21 janvier 1883 à Paris ; peintre en bâtiment ; syndicaliste CGT puis CGTU du Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime).

Victor Deretz, peintre en bâtiment fut l’un des fondateurs du Comité syndicaliste révolutionnaire du Havre le 20 décembre 1920. Au lendemain du congrès confédéral de Lyon (septembre 1919), les minoritaires de la CGT, pronant l’adhésion à la IIIe Internationale, organisèrent les CSR dont l’objectif était de conquérir la direction des Unions, Fédérations et syndicats.

Lorsque les minoritaires prirent le contrôle du syndicat général du Bâtiment du Havre en janvier 1921, il fut élu membre du bureau qui comprenait Émile Alliet (secrétaire), Victor Deretz (secrétaire adjoint) et Alfred Lenormand (trésorier). L’organisation, forte de plus de 1 200 militants était divisée en quatre sections, couverture, maçonnerie, peinture et menuiserie.

Le 17 janvier 1922, le syndicat rejoignit la CGTU et le nouveau bureau élu à cette occasion était composé d’Albert Plessis (secrétaire), Henri Courrin (secrétaire adjoint), Victor Deretz (trésorier) et Bastard (trésorier adjoint).

Réélu en 1923, il fut remplacé par Louis Allinmat en janvier 1924. Il reprit en charge la trésorerie du syndicat en janvier 1926, alors que l’organisation, sous l’impulsion d’Émile Alliet, avait choisi de quitter la CGTU pour l’autonomie en 1924.

En 1921, Victor Deretz habitait 181 rue Victor Hugo au Havre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232265, notice DERETZ Victor par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 21 septembre 2020, dernière modification le 21 septembre 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime CSR de Seine-Inférieure, dossier non classé, 4 MP 55.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément