DELANEF Albert, Eugène

Par Jean-Jacques Doré

Né le 9 janvier 1881 au Petit-Quevilly (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; ajusteur ; trésorier du syndicat CGT des Cheminots de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) de 1928 à 1931.

Fils d’un chaudronnier et d’une tisseuse, Albert Delanef, mobilisé de novembre 1902 à septembre 1905 entra comme ajusteur aux ateliers de Sotteville des chemins de fer de l’État le 4 août 1906. Maintenu à son poste en août 1914, il fut affecté spécial aux Tréfileries et Laminoirs du Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) le 13 avril 1916.

Libéré le 8 mars 1919, il reprit son poste à Sotteville et milita dans les rangs majoritaires du syndicat CGT des Cheminots de Sotteville. Alors que la majorité des adhérents s’apprêtaient à rejoindre la CGTU, 110 militants fidèles à la CGT prirent l’initiative de reconstituer un syndicat affilié à la Fédération Montagne le 30 décembre 1921. Le bureau élu à cette réunion était composé d’Émile Leteurtre (secrétaire), Alphonse Aubry (secrétaire adjoint), Émile Morel (trésorier) et Albert Delanef (trésorier adjoint).

Réélu tous les ans, il prit en charge la trésorerie du syndicat en juin 1928, lorsque Georges Doutreleau succéda à Louis Reine au secrétariat de l’organisation. Pierre Ducourt le remplaça en février 1931.

Albert Delanef s’était marié avec Juliette Lunot le 17 août 1907 à Sotteville où il habitait 60 rue de la République.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232336, notice DELANEF Albert, Eugène par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 9 février 2021, dernière modification le 6 février 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime 10 MP 1410 Syndicats dissous avant 1936, État civil, Registre matricule militaire. — Arch. de l’UD CGT liasse 1895-1925.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément