NIETO Juan

Par André Balent

Résistant de l’AGE (Agrupación de guerrilleros españoles), mort en août 1944, lors d’un des combats des maquis pour la libération de l’Ariège ; son nom figure sur la stèle de Castelnau-Durban (Ariège)

Nous ne savons rien de ce résistant espagnol de l’Ariège. Il figure à Castelnau-Durban sur la plaque des guerrilleros morts entre le 19 et 22 août dans l’un des combats pour la Libération de l’Ariège. Cette plaque est scellée sur la stèle érigée pour commémorer les victimes résistantes mortes au combat ou les civils massacrés à l’occasion de l’un de ces combats.
Il y a à Vincennes (Service historique de la défense deux dossiers non consultés. Le premier est au nom de José Nieto, né le 7 janvier 1901 (GR 16 P 445049), le second à celui de Juan Nieto Pozo né le 26 mai 1907 à Bacares (Espagne), FFI.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232366, notice NIETO Juan par André Balent, version mise en ligne le 24 septembre 2020, dernière modification le 22 février 2021.

Par André Balent

SOURCES : MemorialGenWeb et Mémoire des hommes, sites consultés le 24 septembre 2020

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément