NUÑEZ ROMERO Juan

Par André Balent

Résistant de l’AGE (Agrupación de guerrilleros españoles), mort en action de combat peut-être le 22 août 1944 à Castelnau-Durban (Ariège) ( ?) lors du dernier combat pour la libération de l’Ariège

Narcisse Falguera (op. cit., 2004, p. 123) signale son nom parmi les résistants de l’AGE tués en Ariège (liste comprenant quelques erreurs). Cet ouvrage mentionne le patronyme maternel (Romero) et signale qu’il aurait été capitaine de l’AGE. En effet, il appartenait à la 3e brigade (Ariège) de l’AGE et participa peut-être aux derniers combats livrés le 22 août 1944 par la Résistance pour la Libération de l’Ariège à Castelnau-Durban et Durban-sur-Arize. Il ne semble pas, en effet, qu’il ait pu être tué le 20 août 1944 lors des combats pour la libération de Saint-Girons. Les seuls guérilleros connus ayant été tués le 20 (ou 21) août à Saint-Girons (Ariège) portaient d’autres noms : Mariano Calles et Manuel Navarro.
Par ailleurs, le nom de Juan Nuñez figure sur la plaque des guérilleros espagnols de la stèle de Castelnau–Durban érigée à la mémoire des résistants et des victimes civiles tombés à Foix, Saint-Girons, Rimont, Durban-sur-Arize et Castelnau-Durban du 18 au 22 août 1944.
Le site Mémoire des hommes n’a pas enregistré son nom et ne signale donc pas de dossier le concernant, ni à Vincennes, ni à Caen

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232377, notice NUÑEZ ROMERO Juan par André Balent, version mise en ligne le 24 septembre 2020, dernière modification le 24 septembre 2020.

Par André Balent

SOURCES : Narcisse Falguera (éd), Guérilleros en terre de France. Les Républicains espagnols dans la Résistance française, préface de Léo Figuères, Pantin, Le temps des Cerises, 2004, 2e édition, 316 p. [p. 123]. — Sites MemorialGenWeb et Mémoire des hommes, consultés le 10 septembre 2020.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément