NUNEZ Jean, Emmanuel [né NUÑEZ CAPARROS]

Par Renaud Poulain-Argiolas

Né le 18 janvier 1912 à Vera (Almeria) en Andalousie (Espagne), mort le 1er août 2004 à Port-de-Bouc (Bouches-du-Rhône) ; charpentier en fer ; militant communiste de Port-de-Bouc ; secrétaire de la section du PCF de Port-de-Bouc ; résistant.

Le père de Jean Nunez, Juan Manuel Nuñez Garrido, était travailleur journalier. Sa mère s’appelait Beatriz, Maria, Rita Juana Caparros. Tous deux étaient également nés à Vera.
Jean Nunez aurait eu trois frères. D’autres militants connus de Port-de-Bouc sont ses cousins, leurs ascendants ayant comme les siens immigré de Vera à Port-de-Bouc. Ainsi Joseph Nunez* (dit "Zé Nunez") était son cousin germain et François Caparros (né Caparros Nunez) avait des arrière-grands-parents en commun avec lui.

Licencié des Chantiers et ateliers de Provence (CAP) en 1938, il fut, d’après l’historien Jean Domenichino, secrétaire de la section communiste de Port-de-Bouc avant la guerre. Après sa démobilisation et alors que le Parti communiste avait été interdit, il organisa à son domicile du quartier Saint-Jean, mi-janvier 1941, une réunion où fut discutée la possibilité de constituer une structure clandestine. Étaient présents à cette réunion : Charles Scarpelli, ouvrier aux CAP, dont le rôle dans l’organisation devint central à partir de 1942 ; Louis Vallauri, qui fit par la suite partie de l’équipe fondatrice du journal communiste La Marseillaise ; Sauveur Pastourel, licencié des CAP en 1938, militant connu des autorités et arrêté par la police quelques semaines plus tard ; François Caparros, qui eut ensuite la charge de reconstituer les Jeunesses communistes ; et John Vella. On perd la trace de Jean Nunez après la réunion de 1941.

Il avait épousé en avril 1935 Lucie, Éléonore Olive à Port-de-Bouc. Le couple eut un fils prénommé Raymond.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232378, notice NUNEZ Jean, Emmanuel [né NUÑEZ CAPARROS] par Renaud Poulain-Argiolas, version mise en ligne le 25 septembre 2020, dernière modification le 10 mars 2021.

Par Renaud Poulain-Argiolas

SOURCES : Jean Domenichino, Une ville en chantiers : La construction navale à Port-de-Bouc, 1900-1966, Edisud, 1989 (p. 174, 184). — Données du site Généanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément