DESCHAMPS Henri, Louis, Alphonse

Par Jean-Jacques Doré

Né le 10 mars 1896 à Graville-Sainte-Honorine (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort au Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) le 27 novembre 1966 ; monteur en métaux ; syndicaliste ; communiste.

Fils d’un huilier et d’une couturière, Henri Deschamps faisait partie d’un groupe de jeunes militants liés par l’amitié qui rejoignirent les Jeunesses communistes dès 1921, son homonyme Émile Deschamps et les frères Gautier André et Henri.

Militant avec les frères Gautier du syndicat unitaire des Métaux du Havre, tous les trois animaient la minorité orthodoxe qui engagea une lutte à couteaux tirés contre le bureau anarcho-syndicaliste dirigé par Henri Quesnel. L’échec de la grande grève de 111 jours des métallos du Havre en 1922 avait laissé des traces. Le 3 juin 1923, ils obtinrent une première victoire avec la démission de Quesnel. Le nouveau bureau élu à cette occasion comprenait trois anarcho-syndicalistes Victor Le Guillermic (secrétaire), Louis Verdière (secrétaire-adjoint), Louis Costé (trésorier) et Henri Deschamps (trésorier adjoint) qui représentait la minorité orthodoxe.

Les militants communistes arrivèrent à leur fin le 1er juillet 1924 lorsqu’il prirent le contrôle du syndicat unitaire des Métaux, André Gautier fut élu secrétaire, Paul Lemarchand secrétaire adjoint, André Le Gall trésorier et Henri Voisard trésorier adjoint. Henri Deschamps n’était plus là, il s’était marié au Havre le 7 juillet 1923 avec Germaine Le Normand et il semble qu’il ait cessé de militer eu après.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232403, notice DESCHAMPS Henri, Louis, Alphonse par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 27 septembre 2020, dernière modification le 25 septembre 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime 10 MP 1410 bis Syndicats dissous après 1936, 1 MP 283 Dossiers individuels de suspects. — Étatcivil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément