SANTORU Pierre, Laurent

Par Renaud Poulain-Argiolas

Né le 14 mai 1920 à Bonifacio (Corse du Sud), mort le 21 juillet 2000 à Marseille (9e arrondissement) ; employé de bureau ; militant communiste de Port-de-Bouc (Bouches-du-Rhône) ; secrétaire des Jeunesses communistes de Port-de-Bouc ; résistant ; conseiller municipal, puis adjoint à la Culture de Port-de-Bouc.

Son père, François, Marie Santoru, était né à Thiesi (Sassari) en Sardaigne (Italie). En 1942, il était restaurateur. Sa mère, Madeleine Fancello, était née à Dorgali (Nuoro) en Sardaigne (Italie). La famille était alors domiciliée à Port-de-Bouc, rue de la Tranchée.
Pierre Santoru fut le premier d’une fratrie de quatre enfants (2 filles et 2 garçons), dont Antoine Santoru, qui fut lui aussi un militant port-de-boucain.
Le Journal officiel de la République française annonça en décembre 1936 que les parents et leurs enfants devenaient tous des citoyens français.

Il fut embauché par les Chantiers et Ateliers de Provence (CAP) en 1936 comme employé de bureau. À la fin de la même année, il devint secrétaire d’un des cercles des Jeunesses communistes et participait aux réunions du Parti communiste. Après la grève du 30 novembre 1938, il fut licencié des CAP. Le gouvernement de Vichy le fit interner du 28 novembre 1940 à avril 1942, puis le déchut de sa nationalité française en novembre 1942 ainsi que ses parents et leurs trois autres enfants. Ce n’est qu’après la guerre que Pierre Santoru retrouva ses droits.
Sa femme Annie fut conseillère municipale de 1947 à 1953. Pierre Santoru entra personnellement dans l’équipe municipale en 1965, attaché aux affaires culturelles, dont il devint l’adjoint attitré en 1977. Il était toujours adjoint à la Culture en 1989.

Sur le site « Mémoire des Hommes », dépendant du Ministère de la Défense, il est répertorié comme ayant appartenu au mouvement de résistance Front national. Dans les archives du Service historique de Vincennes, une cote contient des informations le concernant (GR 16 P 535181).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232443, notice SANTORU Pierre, Laurent par Renaud Poulain-Argiolas, version mise en ligne le 27 septembre 2020, dernière modification le 25 janvier 2021.

Par Renaud Poulain-Argiolas

SOURCES : Jean Domenichino, Une ville en chantiers : La construction navale à Port-de-Bouc, 1900-1966, Edisud, 1989 (p. 338). — Journal officiel de la République française. Lois et décrets du 13 décembre 1936, p. 12835 (68e année, N°292) et du 6 novembre 1942, p. 3694 (74e année, N°266). — Données du site Généanet. — Site Mémoire des Hommes, SHD Vincennes, GR 16 P 535181 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément