BILLAUD Pierre

Par Alain Jury

Né le 10 juin 1948 à Saint-Sauvant (Vienne) ; employé de centres de tri des PTT ; syndicaliste CGT de l’Ain, secrétaire général du syndicat des PTT de Bourg en Bresse (1982-1988), membre de la CE de l’UD-CGT de l’Ain (1980-1988).

Archives IHS CGT Ain

Né dans une ferme poitevine, Pierre Billaud effectua un passage avorté au lycée Henri IV de Poitiers (Vienne), avant d’être embauché comme auxiliaire au bureau de poste local puis en 1966 au centre de tri de Paris-Gare d’Austerlitz où il adhéra à la CGT dès son arrivée. Dans les mois qui suivirent, il participa à une formation de base à l’Union Locale CGT du XIIIe arrondissement de Paris.

Appelé pour effectuer son service militaire, il était sous les drapeaux à Nice durant le mouvement sociale de mai-juin 1968. À son retour il reprit son activité au train postal. En 1972, il fit la connaissance de sa future épouse Gaby lors d’un stage CGT à Courcelles, ce qui l’encouragea à demander sa mutation à Lyon (Rhône). Ils se marient la même année.

En 1974 Pierre Billaud intégra le Bureau du syndicat du centre de tri de Lyon et prit une part active à la grève des Postiers contre le projet de privatisation des PTT et pour la retraite à 55 ans. Grâce à ses compétences techniques, il assurait notamment le transport et le fonctionnement de la sono dans les manifestations. En 1978 il fut muté à Bourg en Bresse (Ain). Il arriva au centre de tri où la CFDT était alors majoritaire. Il devint rapidement l’animateur de la section syndicale et quelques années plus tard la CGT devient très largement majoritaire. En 1980, son rôle de technicien fut essentiel pour permettre les émissions illégales de Radio Bresse CGT.

Elu secrétaire général du syndicat CGT des PTT de l’Ain en 1982, il conserva son mandat jusqu’en 1988. Il devient ensuite Président de la cantine des PTT de Bourg en Bresse durant une dizaine d’années et se battit avec succès contre la privatisation de ce service. Il s’impliqua également des les structures interprofessionnelles de la CGT, en tant qu’élu à la commission exécutive de l’UD de l’Ain, de 1980 à 1988. À la fin des années 1980, avec d’autres militants, il participa à la relance de l’activité de l’Union locale de Bourg-en-Bresse.

Il siégea au conseil d’administration de l’URSSAF de l’Ain de 1983 à 1991.

Après son départ en retraite en 2003, il se consacra à ses deux passions, le jardinage et la mécanique à l’atelier de Meillonas de l’Association revermontoise de conservation des mécaniques anciennes.

Il continuait toutefois de participer activement aux manifestations et actions de la CGT, notamment le 1er mai.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232468, notice BILLAUD Pierre par Alain Jury, version mise en ligne le 28 septembre 2020, dernière modification le 6 octobre 2020.

Par Alain Jury

Archives IHS CGT Ain

SOURCE : Entretien avec l’intéressé, novembre 2018.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément