LAREUZE Gaston, Henri, Julien

Par Jean-Jacques Doré

Né le 25 juin 1887 à La Rochelle (Charente-Inférieure, Charente-Maritime) ; cheminot ; secrétaire du syndicat CGT des Cheminots d’Elbeuf (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) en 1918 et 1919.

Fils d’un chauffeur, Gaston Lareuze, engagé volontaire à Brest n° 11627 dans la marine le 5 août 1905, navigua sur le Kléber et fut rendu à la vie civile le 8 août 1910 avec le grade de musicien-quartier-maître. Il se maria le 17 octobre suivant à Laleu (près de La-Rochelle) avec Marie, Gabrielle Maldiot.

Entré aux chemins de fer de l’État comme facteur 1ère série le 5 décembre 1911, il fut nommé à la gare de Saint-Valéry-en-Caux (Seine-Inférieure, Seine-Maritime). Mobilisé dans son emploi à Elbeuf-Saint-Aubin le 2 août 1914, il fut de l’équipe qui redonna naissance au syndicat CGT des Cheminots d’Elbeuf le 27 février 1917. Archiviste de l’organisation dirigée par Jules Bourgeon, il lui succéda comme secrétaire en 1918 et 1919, il était assisté d’Émile Neveu (secrétaire adjoint), d’Eugène Raval (trésorier), de Pierre Vallée (trésorier adjoint) et de Pascal Avenel (archiviste). Sous son autorité, les effectifs de l’organisation étaient passés de 82 à 150 adhérents.

Lorsque, en 1920, les minoritaires, derrière André Allaire, prirent le contrôle du syndicat, il cessa de militer.

En 1927, il obtint son affectation à La Pallice près de La Rochelle, toujours en qualité de facteur. Il habitait 33 bd. Denfer-Rochereau.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232505, notice LAREUZE Gaston, Henri, Julien par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 22 mars 2021, dernière modification le 17 mars 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime 10 MP 1408 Bureaux syndicaux 1918-1919, 10 MP 1410 Syndicats dissous avant 1936. — État civil.

Version imprimable Signaler un complément