FELTEN Othon, Nicolas (alias “Narcisse”)

Par Audrey Galicy

Né le 21 septembre 1924 à Sulzbach (Sarre ; Allemagne), retrouvé pendu le 16 juillet 1944 à Tarbes (Hautes-Pyrénées) ; étudiant ; résistant des FFI.

Fils de Jacques Felten, mécanicien, Othon Felten fut naturalisé français par décret en date du 9 octobre 1932. En 1939, il fut admis sur concours à l’Ecole nationale professionnelle de Metz. Durant les années scolaires 1940-1942, il fut élève en 1ère et 2ème année industrielle à l’Ecole Supérieure Libre pour le Commerce et l’Industrie « Beau-Frêne » à Billère (Basses-Pyrénées ; Pyrénées-Atlantiques).
En 1944, il rejoignit dans les Hautes-Pyrénées, le groupe franc Valentin. Les groupes Francs étaient capable de mener de véritables actions de guerre.
En février 1944, son maquis s’installa à Sombrun dans les Hautes-Pyrénées. Une trentaine de jeunes refusant le STO composaient le groupe, parmi lesquels le landais, René Bareyre et le bellifontain Yves Junguenet. Leur chef était Jean Cazenave (« le bison »).
Le 15 juillet 1944, une bonne centaine d’allemands, lourdement armés et parfaitement renseignés, lancèrent l’attaque contre les maquisards. Celle-ci fut particulièrement violente. Cinq résistants furent tués : Jean Fabre, Emile Lascorz, Joël Lemogne, Jean-Henri Pujo, Louis Torres. René Bareyre, Yves Junguenet et Othon Felten furent blessés lors de l’attaque. Emmenés à Tarbes, ils furent torturés. Othon Felten fut retrouvé pendu dans sa cellule du quartier de Soult le 16 juillet 1944, alors que ses deux camarades furent traînés, chaînes aux pieds, dans le village de Moncaup, situé à quelques kilomètres de Sombrun. Ils furent abattus.
Othon Felten fut inhumé en octobre 1944 au cimetière de Lembeye (Basses-Pyrénées ; Pyrénées-Atlantiques). Il reçut la mention Mort pour la France.
Son nom figure sur la plaque commémorative du lycée technique Beau Frêne (Basses-Pyrénées ; Pyrénées-Atlantiques), sur la stèle commémorative de Sombrun.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232531, notice FELTEN Othon, Nicolas (alias “Narcisse”) par Audrey Galicy, version mise en ligne le 1er octobre 2020, dernière modification le 3 janvier 2021.

Par Audrey Galicy

SOURCES : SHD-AVCC, Caen. — MémorialGenWeb. — CERONI, Marcel Corps Franc Pommiès. Tome 1-2 ; La lutte ouverte, Amicale du Corps Franc Pommiès, 2007. — DUPUY Jean. « La Résistance par ceux qui l’ont faite », éd. Cairn. 324 p.

Version imprimable Signaler un complément