LE GOAS Joseph, Marie

Par Jean-Jacques Doré

Né le 13 mars 1872 à Saint-Laurent (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) ; terrassier du Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; syndicaliste CGTU.

Fils d’un tailleur d’habits et d’une couturière, Joseph Le Goas effectua son service militaire de novembre 1893 à juillet 1894. Il travailla sur des chantiers de la région parisienne jusqu’à sa mobilisation dans l’aérostation en 1915. Libéré en janvier 1919, il séjourna à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) 45 rue du Bac avant de se fixer au Havre début 1920.

Joseph Le Goas fut l’un des 29 terrassiers membre du Comité syndicaliste révolutionnaire du Havre en 1921. Au lendemain du Congrès confédéral de Lyon (septembre 1919), les minoritaires de la CGT, prônant l’adhésion à la IIIe Internationale, organisèrent les CSR dont l’objectif était de conquérir les directions des Unions, Fédérations et syndicats.

Militant du syndicat des Terrassiers du Havre qui rejoignit la CGTU dès janvier 1922, il approuva le passage à l’autonomie d’une organisation fortement marquée par l’anarcho-syndicalisme en 1924. L’année suivante, il succéda à Jules Van Peenne comme comme secrétaire, il était assisté de François Tanguy (secrétaire adjoint), de François Paugam (trésorier) et de Joseph Facon (trésorier adjoint).

En 1921, Le Goas habitait 18 rue des Étoupières au Havre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232560, notice LE GOAS Joseph, Marie par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 2 octobre 2020, dernière modification le 11 avril 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime 4 MP 55, 2 Z 183 CSR. — Arch. Dép. Côtes-d’Armor État civil, Registre matricule militaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément