VIALLET Jean, Maurice, Louis

Par Jean-Luc Marquer

Né le 13 janvier 1929 à Grenoble (Isère), sommairement exécuté le 26 juillet 1944 au Gua (Isère) ; apprenti peintre ; résistant de l’Armée secrète, homologué Forces françaises de l’Intérieur et interné résistant (D.I.R.)

Jean VIALLET
Jean VIALLET
Photo : Gaby André Vitinger, Mémorial GenWeb, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

Jean Maurice Louis Viallet était le fils de Maurice et de Lucie, constance, Joséphine Vallet, son épouse.
La famille habitait Grenoble (Isère).
Célibataire, Jean Viallet était apprenti peintre.
Il s’engagea dans la résistance à partir de mars 1944 et rejoignit le maquis du Vercors, secteur 8 de l’AS-Isère, où il fut incorporé à la compagnie Brisac du 6ème Bataillon de Chasseurs Alpins à partir du 10 juin 1944.
Après l’ordre de dispersion, il tenta de quitter le massif du Vercors.
Il fut arrêté entre le 23 et le 26 juillet 1944 par les Allemands et fusillé près d’une usine à ciment désaffectée au lieu-dit Revolleyre sur la commune du Gua (Isère).
Le neuf août 1944, à « Revolleyre, ancienne usine à ciments », disent les actes de décès, sept cadavres furent retrouvés.
L’un des actes de décès rédigés le 10 août 1944 contient les indications suivantes : « Individu de sexe masculin dont l’identité n’a pu être établie et dont la mort paraît remonter à quinze jours environ. Le signalement est le suivant : Âgé de vingt-trois ans environ, taille moyenne, chemise kakie militaire, chandail laine vert, culotte chasseur bleue, pantalon civil par-dessus gris à rayures, ceinture de cuir, chaussures genre brodequins avec bout rapporté pointure quarante-et-un, chaussettes en laine »
La date du décès fut fixée au 26 juillet 1944.
Le corps fut enterré sous le n°3 dans le cimetière de Saint-Barthélémy-du-Gua, commune du Gua et fut identifié le 17 octobre 1944 par sa mère comme étant celui de Jean Viallet.
Il obtint la mention "Mort pour la France" et fut homologué résistant, membre des forces françaises de l’Intérieur et interné résistant.
Il fut décoré de la Médaille de la résistance et de la Croix de guerre avec étoile d’argent à titre posthume.
Il est désormais enterré au cimetière Saint-Roch de Grenoble, carré 19, rang 8, emplacement 04949.
Son nom figure sur le monument commémoratif érigé au lieu-dit Revolleyre, commune du Gua.


Notice provisoire


Voir : Le Gua

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232578, notice VIALLET Jean, Maurice, Louis par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 10 octobre 2020, dernière modification le 23 avril 2021.

Par Jean-Luc Marquer

Jean VIALLET
Jean VIALLET
Photo : Gaby André Vitinger, Mémorial GenWeb, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

SOURCES : Arch. Dép. Isère, Mémorial de l’oppression, 2 MI 2233, transmis par B. Tixier, Association "Histoire et patrimoine du Gua" — SHD Vincennes, GR 16 P 592264 (à consulter) ; GR 19 P 29/16 — AC 21 P 688290 (à consulter) — 1939-1945 au Gua, Secteur IV Balcon est du Vercors, Histoire et patrimoine du Gua, août 2019 — Mémoire des hommes — Mémorial GenWeb — https://www.gescimenet.com/grenoble-cimetiere-38000.html — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément