Le Port-de-Roche en Langon (Ille-et-Vilaine), le 6 août 1944

Par Daniel Heudré

Un monument composé de pierres alignées et d’une croix de Lorraine honore la mémoire des résistants qui assuraient la garde du pont de la Vilaine situé dans la commune de Langon. Situé au carrefour de la D54 reliant Saint-Ganton et Pipriac au Grand-Fougeray, il impressionne par la pierre mentionnant chacun des noms des habitants victimes des balles ennemies. Le soir du 6 août 1944, une colonne importante d’Allemands s’avançait vers le Grand-Fougeray. Arrivés au pont, les résistants tentèrent de s’opposer à leur passage. Mais ils furent tués immédiatement. Francs-tireurs et partisans (FFI), ils étaient munis de fusils provenant de la 1ère Colonne alliée de passage lors de la libération de la Bretagne.
Auguste Guérin
Aristide Jolivel
Jean Baptiste Lebreton
Jules Lefrèche
Jean Lepère
Gabriel Nevou
Célestin Poulain
Pierre Porcher fut fusillé à Angers

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232608, notice Le Port-de-Roche en Langon (Ille-et-Vilaine), le 6 août 1944 par Daniel Heudré, version mise en ligne le 3 octobre 2020, dernière modification le 10 janvier 2022.

Par Daniel Heudré

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément