La Croix des Rosais, en Pipriac (Ille-et-Vilaine), le 3 août 1944

Par Daniel Heudré

Exécution de trois résistants FFI à Pipriac (Ille-et-Vilaine).

Sur la route de Pipriac à Saint-Séglin, à la Bothelleraye, se dresse un menhir surmonté d’une croix de Lorraine. Une plaque souvenir est apposée sur cette pierre, portant les noms de Francis Boursier, Fernand Huré et Robert Vuillemin. Le 3 août 1944, vers 15h, des troupes américaines traversèrent le bourg de Pipriac, avec la protection d’un groupe de FFI vis-à-vis d’un détachement allié sur la route de Saint-Séglin. Les résistants se trouvèrent en contact avec des Allemands disséminés dans les champs, derrière des gerbes de blé. Le combat était disproportionné avec une nette supériorité de l’ennemi, vite renforcé par l’arrivée d’un détachement allemand. Force fut de se replier sur le bourg de Pipriac en espérant le secours de blindés américains. Dans cette lutte inégale, les trois résistants trouvèrent la mort. Leurs corps furent déposés à la mairie de Pipriac.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232627, notice La Croix des Rosais, en Pipriac (Ille-et-Vilaine), le 3 août 1944 par Daniel Heudré, version mise en ligne le 4 octobre 2020, dernière modification le 4 octobre 2020.

Par Daniel Heudré

SOURCES : Arch. Dép. Ille et Vilaine, 167J. — Site Internet, Souvenir Français de Pipriac, La Croix des Rosais.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément