SALGO Erwin ou Ehner [pseudonyme la résistance : L’Archevêque]

Par Eric Panthou

Né le 21 décembre 1911 à Berlin (Allemagne), mort au combat le 20 juin 1944 à Chaudes-Aigues (Cantal) ; membre du Parti communiste (PCF) ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Membre du Parti communiste depuis 1931, Erwin Salgo habitait rue Saint-Genès à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) au moment de la guerre. Il était marié avec Denise.
Il entra dans les FTP de la Loire début 1942 où il prit la tête d’un groupe cantonné dans le Forez dans le secteur de Noirétable. Suite à plusieurs attaques en janvier 1944, le groupe fut dispersé. Selon le Mémorial de la Truyère, ce maquis aurait été un maquis anarchiste. Il était plus vraisemblablement lié aux communistes.
Salgo rejoignit le maquis du Cantal en août 1943.
Il fit partie du repli des troupes FFI après l’attaque du Mont-Mouchet par les troupes allemandes, les hommes rejoignant la Truyère et le secteur de Chaudes-Aigues (Cantal). Sa tête aurait été mise à prix selon Jean Favier.
Il aurait tué par un avion allemand le 20 juin 1944 à l’entrée sud de Chaudes-Aigues au "tournant de Madame Vincent", route de Laguiole, lors d’un mitraillage d’une auto.

Lors de son retour de déportation, Robert Marchadier, principale figure du PCF du Puy-de-Dôme, vint déposer une gerbe sur la tombe de Salgo au cimetière de Clermont-Ferrand.

Il a été inhumé sur place puis sa femme vient retirer le corps le 9 novembre 1944. Il fut ensuite inhumé au carré de la 40e division du cimetière parisien de Bagneux. Sous le nom d’Ervin Salgo, il figure sur le monument aux Morts de Saint-Didier-sur-Rochefort (Loire)

Il est orthographié Salgero aux AVCC.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232666, notice SALGO Erwin ou Ehner [pseudonyme la résistance : L'Archevêque] par Eric Panthou, version mise en ligne le 5 octobre 2020, dernière modification le 3 juillet 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 532018, dossier Salgo (sic) (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 148775, dossier Salgero (nc). — Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945. — La Voix du Peuple, 16 décembre 1944 et 19 mai 1945. — Jean Favier, Mémorial du réduit de la Truyère. Aurillac : Union des ACVG - CVR du Cantal, Musée de la Résistance d’Anterrieux, 2008. — Monique Luirard, La région stéphanoise dans la guerre et dans la paix (1936-1951). Saint-Etienne, Presses universitaires de Saint-Étienne, 1980.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément