BESAVE Georges, Marcel

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 18 novembre 1918 à Paris (XIVe arr.), mort à l’hôpital le 31 juillet 1944 à Ouroux-en-Morvan (Nièvre) des suites de blessures reçues le jour même à Chaumard (Nièvre) ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Georges Besave était le fils de Pierre, journalier et de Jeanne Maillot, infirmière. Il se maria le 11 juillet 1942 à Chaumard avec Alice Marguerite Maillot et était père de deux enfants.
Il entra dans la résistance en juillet 1944 au maquis de Chaumard dans la forêt du Beau Vernois, dans le Morvan.
Le 31 juillet 1944 à 5h30 le maquis fut attaqué par l’ennemi suite à une dénonciation. Les maquisards qui étaient encore endormis furent massacrés. 22 d’entre eux perdirent la vie. Georges Besave fut grièvement blessé lors de l’attaque. Il fut transporté au Maquis Bernard pour y être soigné et décéda dans la nuit des suites de ses blessures, au hameau de Coeuzon, à Ouroux-en-Morvan (Nièvre).
Il fut inhumé au cimetière franco-britannique du maquis Bernard (Ouroux-en-Morvan) puis transféré au carré des corps restitués du cimetière communal de Chaumard (Nièvre).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossiers GR 16 P 55729 et AC 21 P 22051 (non consultés).
Son nom figure sur le monument aux morts, la stèle du maquis de Chaumard, sur la stèle commémorative en bordure de la D 505 et sur la plaque commémorative dans l’église, à Chaumard et au Mémorial militaire franco-britannique, à Ouroux-en-Morvan (Nièvre).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232820, notice BESAVE Georges, Marcel par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 9 octobre 2020, dernière modification le 16 juillet 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Jean-Claude Martinet Histoire de l’Occupation et de la Résistance dans la Nièvre 1940-1944, éditions Delayance, La Charité-sur-Loire, 1987.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément