CABELLO-CARPI Joaquim

Par Dominique Tantin

Né le 24 avril 1904 à Serinéma [?] (Espagne), abattu le 11 mai 1944 à Cabrerets (Lot) ; ouvrier agricole ; victime civile.

Les 10 et 11 mai 1944, une colonne de SS du régiment Der Führer de la 2ème Panzerdivision Das Reich ratissa le département du Lot. Elle était accompagnée de policiers de la Sipo-SD et de collaborateurs français et disposait de renseignements précis pour y traquer les résistants et les Juifs. Ces opérations s’accompagnèrent de représailles contre les civils soupçonnés d’aider la Résistance, mais aussi abattus sans raison précise dans le cadre d’une politique visant à terroriser la population.
Le 11 mai vers 4h, à Cabrerets, un groupe de SS venant de Valence-d’Agen tua un ouvrier agricole espagnol, Joaquim Cabello-Carpi. Un fermier, Edmond Caminade et son domestique furent arrêtés et déportés pour avoir soigné des maquisards blessés.
Joaquim Cabello-Carpi a son nom inscrit sur le monument aux Morts communal.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232929, notice CABELLO-CARPI Joaquim par Dominique Tantin , version mise en ligne le 12 octobre 2020, dernière modification le 15 octobre 2020.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Guy Penaud, La « Das Reich » 2e SS Panzer Division, préface d’Yves Guéna, introduction de Roger Ranoux, Périgueux, La Lauze, 2e édition, 2005, 558 p. [p. 80, p. 506.]. — MémorialGenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément