LLOANCY Jean

Par Eric Panthou

Tué avant août 1944 dans un lieu inconnu, mort vraisemblablement sous la torture ; membre du Parti communiste (PCF) ; résistant.

On ignore les dates de naissance et décès de Jean Lloancy, également orthographié Lioancy.
Il fut secrétaire de la section clandestine du PC des Ancizes (Puy-de-Dôme) durant l’Occupation. Il est dit dans l’hommage que lui rendit le PCF à la Libération, qu’il fut un résistant de la première heure dans la région et fut affreusement torturé. Il était marié et père de trois jeunes enfants. Son nom fut donné, à partir de novembre 1944, à la section du Parti aux Ancizes.
Il ne s’agit pas du Jean Lloancy arrêté dans le secteur de Céret (Pyrénées-Orientales), déporté à Mathausen et vivant encore à Céret en 1974.
Son nom ne figure pas sur la base Mémorialgenweb.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232979, notice LLOANCY Jean par Eric Panthou, version mise en ligne le 13 octobre 2020, dernière modification le 13 octobre 2020.

Par Eric Panthou

SOURCES : La Voix du Peuple, 4 novembre 1944. — SHD Vincennes, GR 16 P 373480, dossier Jean Lioancy (sic) (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément