DUMAS Robert, Auguste, Ludovic, dit Paul

Par Gilles Morin

Né le 20 juillet 1894 à Alba (Ardèche), mort le 3 mai 1970 à Calamane (Lot) ; préfet, administrateur puis PDG du casino Palm-Beach de Cannes ; radical-socialiste puis indépendant de gauche ; maire de Calamane (1933-1944, 1947-1970) ; conseiller général de Catus (1958-1970).

Fils d’Auguste Dumas, agriculteur, et de Marie-Louise Auzély, ménagère, Robert Dumas se maria à Paris (IXe arr.) le 1er juillet 1929 avec Marguerite Adeline Fonvielle (née le 22 novembre 1895). Il fit son service militaire, puis fut mobilisé durant la Grande guerre, du 11 juillet 1913 au 23 août 1919.
Maire radical-socialiste de Calamane depuis le 30 novembre 1933, il le resta jusqu’à sa mort en 1970, à l’exception de la période 1944-1947.
Résistant très actif, Robert Dumas entra à Combat en janvier 1941, jusqu’à novembre 1942. Connu sous le pseudonyme de « Paul », il s’était vu attribuer le grade de commandant. Membre du Comité départemental de Libération du Lot, il fut désigné par Jean Cassou, commissaire de la République de la région de Toulouse, pour exercer les fonctions de préfet du Lot, le 11 août 1944. Surnommé le « préfet des Bois », il entra à Cahors le 17 et fut délégué officiellement dans les fonctions le 18 novembre suivant et exerça jusqu’en janvier 1946. Une citation à l’ordre de l’armée lui fut attribuée par le général de Gaulle le 1er octobre 1945. Il fut président d’honneur de l’Amicale des anciens FTPF du Lot.
Réélu maire, comme divers gauche le 19 octobre de 1947, il fut reconduit par la suite sous cette étiquette et appartenait au RGR. Conseiller général indépendant de gauche de Catus, il fut élu à une partielle le 13 mai 1956 pour succéder à Astorg (SFIO), avec l’appui des socialistes et des radicaux. De nouveau soutenu par la SFIO et les radicaux pour le renouvellement de 1958, il conserva son siège. Désigné comme 3e vice-président du conseil général en 1963, il a été réélu en 1964, mais démissionna pour raison de santé en 1967. Il était administrateur, puis PDG adjoint du Palm-Beach de Cannes et résidait dans les Alpes-Martimes à Cannes depuis au moins 1954.
Chevalier (1946), Officier (1952), puis Commandeur de la Légion d’honneur (1964), il était titulaire de la rosette de la Résistance (1946) et de la Croix de guerre 1939-1945.
Marié, il n’avait pas d’enfant. Décédé le 3 mai 1970, il fut inhumé religieusement.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article23304, notice DUMAS Robert, Auguste, Ludovic, dit Paul par Gilles Morin, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 25 octobre 2008.

Par Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat., F/7/15748, n° 17300/4 ; F/1cII/321 ; 72AJ/Fonds Nathan Murat/4. — René Bargeton, Dictionnaire des préfets, Archives nationales, 1994.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément