DUMONT Raymond, Ernest, Jean

Par Jacques Girault, Claude Pennetier

Né le 13 octobre 1925 à Saint-Léonard (Pas-de-Calais) ; instituteur ; militant communiste du Pas-de-Calais, membre du comité central du PCF (1964-1979) ; conseiller régional, sénateur (1978-1984).

[Sénat]

Fils d’un employé de commerce, Raymond Dumont vécut en Angleterre où ses parents résidaient jusqu’en 1933. Instituteur, il se maria en décembre 1947 à Sallaumines (Pas-de-Calais), divorça et se remaria en octobre 1951 à Achicourt (Pas-de-Calais) avec Henry Thérèse, contrôleuse du trésor. Il était père de trois enfants.

Jeune communiste à Douai en 1944, Raymond Dumont adhéra au Parti communiste français en 1945 à Boulogne-sur-Mer. Secrétaire de la section de Boulogne-sur-Mer en 1946-1947, il milita à Calais en mai-octobre 1947.

Responsable fédérale à l’éducation 1947 à 1949, il fut envoyé à la direction de l’école centrale en 1949-1950 comme instructeur de la commission centrale idéologie. La commission de cadres le signalait comme "très intelligent, doué d’une forte personnalité, très bon pédagogue".

Le 6 octobre 1950, Marcel Servin* proposa son départ de la direction des Écoles centrales spécialisées pour développer le Maison du peuple de Lens, fonction qu’il exerça en 1950-1951.

Raymond Dumont fut traduit devant le tribunal correctionnel de Boulogne en juin 1958 pour coups et blessures durant la campagne électorale de mars 1958, mais fut relaxé au bénéfice du doute. Il était alors domicilié à Saint-Étienne-au-Mont.

Instituteur à Outreu, secrétaire de la section communiste d’Outreau, il devint membre de la commission fédérale de contrôle financier en 1959. Entré au secrétariat de la fédération communiste en 1961, responsable de la propagande, en mai 1964, premier secrétaire fédéral, en remplacement de Ooghe parti à l’école d’un an à Moscou, il devint alors permanent. Après avoir suivi les cours de l’école centrale du PCF d’un mois, il participa à l’école de quatre mois en 1965. Il resta membre du secrétariat fédéral jusqu’à la fin des années 1970.

Au 17e congrès du PCF en 1964, Dumont devint membre suppléant du comité central du PCF. Élu titulaire en 1967, il le demeura jusqu’au 23e congrès en 1979, demandant à ne pas être réélu pour libérer de la place pour les jeunes.

Raymond Dumont devint conseiller régional au début des années 1970 et fut un des vice-présidents de l’assemblée.

Raymond Dumont fut élu au Sénat le 1er octobre 1978. Réélu le 25 septembre 1983, il en démissionna le 2 octobre 1984. Il avait été pendant son premier mandat secrétaire de la commission des affaires économiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article23337, notice DUMONT Raymond, Ernest, Jean par Jacques Girault, Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 27 novembre 2008.

Par Jacques Girault, Claude Pennetier

[Sénat]

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Presse nationale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément