BLUTEAU Lucien, Julien

Par Jacques Girault

Né le 9 septembre 1919 à Clichy (Seine/Hauts-de-Seine), mort le 9 mai 2008 à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie) ; professeur en Haute-Savoie ; militant syndical (SNES) ; militant du PSU.

Au congrès du SNES en 1968
Au congrès du SNES en 1968

Fils d’un plombier à la Ville de Paris et d’une couturière (cousette à la maison), Lucien Bluteau, après une scolarité parisienne, fut instituteur avant de devenir professeur d’anglais. Il se maria en juillet 1942 à Paris (XIIIe) avec une infirmière, masseuse kinésithérapeute, fille d’un agriculteur éleveur à Martigny (Suisse). Le couple eut deux enfants et habita au début dans le XIIIe arrondissement. Il participait avec des amis à des loisirs collectifs (bicyclettes et camping) de la fin des années 1930. Pendant la guerre, son épouse, infirmière à l’hôpital, rendit de nombreux services à la population et aux résistants.

Après la guerre, Lucien Bluteau obtint un poste au collège de La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie) puis au collège-lycée d’Annemasse (Haute-Savoie). Très proche de Romain Baz, il était très actif dans son enseignement. De 1955 à 1970, par l’intermédiaire de l’Organisation Scolaire Franco-Britannique, il partait en Grande-Bretagne avec des élèves pendant ses vacances et enseignait en complément dans des entreprises et des écoles privées en France et en Suisse.

Secrétaire en 1960 de la section (S1) du Syndicat national de l’enseignement secondaire, il conserva ces responsabilités syndicales jusqu’à sa retraite en 1974.

Membre du Parti socialiste autonome, puis du Parti socialiste unifié, il présidait le cercle culturel d’Annemasse et était membre du conseil d’administration de la Maison de la jeunesse et de la culture de la ville.

En 1953, il devint conseiller municipal d’Annemasse. Il s’occupa activement de la construction de logements pour les fonctionnaires dans le quartier de Romagny où il habita à partir de 1956. Actif dans le comité des fêtes d’Annemasse, organisateur notamment d’un festival folklorique, il avait la responsabilité des conférences de Connaissance du monde et était actif dans le groupe des Jeunesses musicales de France. Il présidait le cercle culturel.

Lucien Bluteau habitait à Vetraz-Monthoux (Haute-Savoie), commune proche d’Annemasse, à partir de 1962 et se livrait à l’apiculture. Retraité, il participait aux activités du club des retraités de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale et de la bibliothèque sonore d’Annemasse.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article233425, notice BLUTEAU Lucien, Julien par Jacques Girault, version mise en ligne le 28 octobre 2020, dernière modification le 21 novembre 2020.

Par Jacques Girault

Au congrès du SNES en 1968
Au congrès du SNES en 1968
Au congrès du SNES de Grenoble en 1970
Au congrès du SNES de Grenoble en 1970
Bluteau retraité
Bluteau retraité

SOURCES : Arch. Nat., 581AP/105, 119/394. — Renseignements fournis par sa fille.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément