GRATACAP Germaine, Anna née LAVROLETTE

Par Dominique Tantin

Née le 9 juillet 1901 à Felzins (Lot), massacrée le 12 mai 1944 à Saint-Félix (Lot) ; cultivatrice ; victime civile.

Germaine Anna (prénom d’usage) Lavrolette était la fille de Benjamin, cultivateur, alors âgé de 34 ans, et de son épouse Eugénie Cabrespine, âgée de 21 ans. Elle épousa Belmir Honoré Gratacap, cultivateur à Saint-Félix, et de cette union naquirent cinq enfants.
Germaine Gratacap et son mari périrent dans les circonstances suivantes.
Depuis le 10 mai 1944, des Waffen-SS du régiment Der Führer de la 2ème Panzerdivision Das Reich ratissaient le département du Lot. Le 12 mai, la Das Reich opéra à Figeac et aux alentours. N’ayant pu accrocher le maquis, les SS se vengèrent sur la population civile. À Lunan, ils tuèrent deux civils non identifiés. À Saint-Félix, où un détachement d’environ 200 SS parvint en début d’après-midi, les soldats pillèrent des maisons, puis, parvenus au hameau de Niel, ils pénétrèrent dans la maison de la famille Gratacap, se saisirent des parents, les emmenèrent dans un bois à proximité où ils furent abattus.
Leurs noms sont inscrits sur le monument aux Morts communal.


Voir Saint-Félix (Lot), le 12 mai 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article233509, notice GRATACAP Germaine, Anna née LAVROLETTE par Dominique Tantin , version mise en ligne le 30 octobre 2020, dernière modification le 30 octobre 2020.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Guy Penaud, La « Das Reich » 2e SS Panzer Division, préface d’Yves Guéna, introduction de Roger Ranoux, Périgueux, La Lauze, 2e édition, 2005, 558 p. [pp. 88-89, p. 506.]. — MémorialGenWeb. — Acte de naissance (Arch. dép. du Lot en ligne).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément