DUON Maurice, Fernand

Par René Gaudy

Né le 28 août 1898 à Arcueil (Seine, Val-de-Marne), mort le 31 mars 1981 à Paris (XIIe arr.) ; ouvrier du gaz ; syndicaliste CGTU puis CGT du gaz, trésorier de la Fédération CGT de l’Éclairage (1948-1966).

Fils d’un emballeur et d’une blanchisseuse, Maurice Duon se maria en août 1921 à Paris (XVe arr.). Ouvrier levageur au gaz, il apparaît pour la première fois dans Les Gaziers de Paris le 15 janvier 1932 comme secrétaire de séance du bureau du groupe de la Villette du syndicat CGTU ; il aurait été délégué au VIIe congrès CGTU en 1933. Durant la Seconde Guerre mondiale, Maurice Duon fut un des principaux responsables syndicaux clandestins de la région parisienne.
À la Libération, il fut élu au bureau provisoire de la Fédération CGT de l’Éclairage, où lui fut confiée la responsabilité d’archiviste, le 1er septembre 1944. Il le demeura jusqu’en avril 1945. Il fut élu à la commission exécutive lors du XVIe congrès en septembre 1946 et, de 1948 à 1966, il fut trésorier général de la Fédération. En 1947, il avait exercé les fonctions de secrétaire général du syndicat Gaz de Paris (section « ouvriers »).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article23358, notice DUON Maurice, Fernand par René Gaudy, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 13 août 2013.

Par René Gaudy

SOURCES : Les Gaziers de Paris. — René Gaudy, Les porteurs d’énergie, Paris, Temps actuels, 1982. — État civil d’Arcueil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément