PLATEL Marcel, Albert [Pseudonyme dans la Résistance : Chambon]

Par Jean-Luc Marquer

Né le 11 août 1923 à La-Tronche (Isère), sommairement exécuté le 13 juillet 1944 à Grenoble (Isère) ; élève forestier ; résistant homologué Forces françaises de l’Intérieur

Marcel PLATEL
Marcel PLATEL
Photo : André Lanvin-Lespiau, Mémorial GenWeb, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

Marcel, Albert Platel était le fils d’Albert, Eugène, garde forestier, et de Maria Verdant, son épouse.
La famille habitait hameau de Belmont à Vaulnaveys-le-Haut (Isère).
Célibataire, il était élève forestier, visant à prendre la suite de son père, retraité.
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit le maquis de l’Oisans, secteur de l’AS-Isère.
Entre janvier et mars 1944, lors de l’organisation du secteur 1 avec 38 sections A, il devint chef de la section A de Gavet (commune de Livet-et-Gavet, Isère).
Il fut blessé au genou lors de l’attaque du fort du Mûrier à Gières (Isère), le 11 juillet 1944, et fait prisonnier par les troupes allemandes qui le remirent à la Gestapo.
Marcel Platel fut sommairement exécuté le 13 juillet 1944 au Polygone d’artillerie de Grenoble (Isère) en même temps que 22 autres personnes.
Son corps enfoui dans un cratère de bombe fut découvert le 28 août 1944, chemin des Buttes, à proximité du Polygone et placé dans le cercueil n° 12 B.
Marcel Platel fut formellement identifié le 23 décembre 1944 par son père.
Il obtint la mention "Mort pour la France" et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Son nom figure sur les monuments aux morts de Vaulnaveys-le-Haut et de Gières, sur le Mémorial du maquis de l’Oisans à Livet-et-Gavet (Isère) et sur le monument commémoratif aux déportés et fusillés, place Élie Roux-Fouillet à Saint-Martin-d’Hères.


Voir : Grenoble, charniers du Polygone


Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article233594, notice PLATEL Marcel, Albert [Pseudonyme dans la Résistance : Chambon] par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 19 novembre 2020, dernière modification le 17 novembre 2020.

Par Jean-Luc Marquer

Marcel PLATEL
Marcel PLATEL
Photo : André Lanvin-Lespiau, Mémorial GenWeb, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

SOURCES : Arch. Dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 406 et 541 — SHD Vincennes, GR 16 P 481681 (à consulter) — AVCC Caen, AC 21 P 137366 — Mémoire des hommes — Mémorial GenWeb — http://www.maquisdeloisans.fr — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément