DUPOUY Raymond, Jean [Pseudonyme dans la Résistance : Dunand]

Par Jean-Luc Marquer

Né le 2 avril 1911 à Bordeaux (Gironde), sommairement exécuté le 11 août 1944 à Grenoble (Isère) ; agent d’assurances ; résistant homologué Forces françaises de l’Intérieur et interné résistant (D.I.R.)

Raymond, Jean Dupouy était le fils de Georges, Pierre et de Marguerite, Marie Dulucq, son épouse.
Il épousa Marthe, Octavie Bouyx.
Le couple habitait 21, avenue Vercingétorix à Bordeaux (Gironde) où Raymond Dupouy était agent d’assurances.
Il fit partie des élèves de la première École des cadres, créée par Pierre Dunoyer de Ségonzac en septembre 1940 à Uriage (Isère).
Cette école, qui avait pour objet initial de former les futurs cadres de la jeunesse dans l’idéal de la "Révolution Nationale" de Pétain, prit rapidement ses distances avec Vichy.
Elle fut en fait un vivier pour la Résistance et fournit en cadres, les maquis de Savoie, de Haute-Savoie et du Vercors.
L’école fut fermée le 1er janvier 1943.
Raymond Dupouy entra dans la Résistance et devint adjoint du commandant Le Ray, chef des F.F.I. de l’Isère en 1944.
Il fut arrêté le 31 juillet 1944 à Grenoble (Isère).
Raymond Dupouy fut sommairement exécuté dans la nuit du 10 au 11 août 1944 au Polygone d’artillerie de Grenoble en même temps que 24 autres personnes.
Son corps enfoui dans un cratère de bombe fut découvert le 26 août 1944, chemin des Buttes, à proximité du Polygone et placé dans le cercueil n° 6.
Raymond Dupouy fut identifié par Mademoiselle Ardain, 50 rue Lesdiguières à Grenoble, courant septembre 1944.
Le 25 septembre 1944, lors de l’inauguration de l’École des cadres F.F.I. d’Uriage (Isère), son commandant, Xavier de Virieu, cita Raymond Dupouy, comme ancien de l’École d’Uriage.
Raymond Dupouy obtint la mention "Mort pour la France" et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur et interné résistant (D.I.R.).
Son nom figure sur le monument aux morts de Bordeaux.


Voir : Grenoble, charniers du Polygone


Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article233609, notice DUPOUY Raymond, Jean [Pseudonyme dans la Résistance : Dunand] par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 19 novembre 2020, dernière modification le 19 novembre 2020.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch. Dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 406 et 541 — SHD Vincennes, GR 16 P 202221 (à consulter) — AVCC Caen, AC 21 P 177342 (à consulter) — Colon David, L’École militaire d’Uriage, 1944-1946, Mémoire présenté à l’I.E.P. de Paris, 7 décembre 1944 — Mémoire des hommes — Mémorial GenWeb — Wikipédia — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément