BELAUBRE Robert

Par Dominique Tantin

Né le 9 juin 1908 à Sousceyrac (Lot), massacré le 16 mai 1944 à Montauban (Tarn-et-Garonne) ; victime civile.

Robert Belaubre était le fils de Jean, négociant, né en 1879, et de son épouse Justine, née en 1877. Il avait un frère prénommé Louis, né en 1903, et une sœur prénommée Élise, née en 1906.
Le 11 mai 1944, au cours d’une opération de ratissage dans le département du Lot, un détachement de Waffen-SS de la 2e Panzerdivision Das Reich investit le bourg de Sousceyrac. Les SS capturèrent André Pezet*, dit Mataf, un résistant de l’AS, qui succomba sous la torture. Quinze hommes furent arrêtés, parmi lesquels Robert Belaubre et Paul Benne*.
Tous furent emmenés à Montauban, à la caserne Doumerc. Belaubre et Benne y furent exécutés le 16 mai, avec Henri Fontanges* et Georges Joulie*. Les quatre corps furent découverts, à la fin du mois de juillet 1944, dans la commune voisine de Montbeton.
Trois autres captifs originaires de Sousceyrac périrent en déportation.
Robert Belaubre a son nom inscrit sur une plaque commémorative apposée à la caserne Doumerc, sur une stèle à Montbeton, et sur le monument aux Morts de sa commune natale

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article233660, notice BELAUBRE Robert par Dominique Tantin , version mise en ligne le 2 novembre 2020, dernière modification le 2 novembre 2020.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Guy Penaud, La « Das Reich » 2e SS Panzer Division, préface d’Yves Guéna, introduction de Roger Ranoux, Périgueux, La Lauze, 2e édition, 2005, 558 p. [pp. 83, 89, 507.]. — MémorialGenWeb. — Recensement de Sousceyrac en 1911 (Arch. dép. du Lot en ligne).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément