LEPERE Jean

Par Daniel Heudré

Né en 1929 à Langon (Ille-et-Vilaine), massacré le 6 août 1944 à Langon ; domestique ; victime civile.

Chargés de garder le pont de Port-de Roche, à Langon, six jeunes résistants furent arrêtés lors du passage d’une colonne blindée allemande, venant de Guipry.

Jean Lepère, simple domestique, se trouvait à cet endroit pour acclamer les Américains libérateurs tant désirés. Il fut abattu, ce jour-là, à l’extrémité de la route en même temps que d’Auguste Guérin, Armand Jolivel*, Jean Baptiste Lebreton*, Jules Lefrèche, Gabriel Nevou* et Célestin Poullain*.
Son nom est gravé sur la stèle aux fusillés située devant le manoir de la Chaussée à Port-de-Roche en Langon - "A nos Morts Fusillés le 6 Août 1944" .

Le Port-de-Roche en Langon (Ille-et-Vilaine), le 6 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article233748, notice LEPERE Jean par Daniel Heudré, version mise en ligne le 4 novembre 2020, dernière modification le 30 avril 2022.

Par Daniel Heudré

SOURCES : Arch. Dép. Ille-et-Vilaine, 167 J. — Site internet, Patriotes tués au combat. — Mémoire des hommes, recherche infructueuse, 2022.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément