VANDENBOSSCHE Jean, Louis

Par Gilles Morin

Né le 29 décembre 1881 à Roubaix (Nord), mort le 26 décembre 1957 à Paris (Xe arr.) ; ouvrier ; militant syndicaliste CGT et socialiste ; secrétaire général de la Fédération nationale des industries chimiques du papier carton en 1940.

Fils de Charles-Louis, tisserand, et de Clémence Bettens, rattacheuse, Jean Vandenbossche s’est marié à Lille à deux reprises, le 31 octobre 1902 puis le 5 janvier 1910 et était père de deux enfants.
Syndicaliste CGT, affilié à la SFIO, il a été secrétaire appointé de la bourse du travail à partir du début des années trente. À partir de 1937, il résidait 11, rue Bichat à Paris (10e).
Membre du bureau de la Fédération nationale des industries chimiques et parties similaires jusqu’en 1939, après la dissolution le 8 novembre 1939 de celle-ci qui n’avait par condamné le pacte germano-soviétique il fut désigné secrétaire général de la Fédération nationale des industries chimiques du papier carton et leurs parties connexes par le congrès constitutif tenu le 17 décembre 1939 au siège de la CGT sous la présidence de Georges Buisson du CA de la CGT, les statuts étant enregistrés à la préfecture de la Seine le 27 décembre 1939.
Proposé pour la commission d’organisation professionnel qui prépara la Charte du Travail, pour représenter la famille du des produits chimiques et parachimiques, il a été membre de la commission provisoire d’organisation de la famille professionnelle des industries chimiques (nommé au JO, 23 juillet 1942), de la commission provisoire d’organisation de la famille professionnelle des industries chimiques comme secrétaire général de la Fédération nationale des industries chimiques, du papier-carton et de leurs parties connexes (vice-président de la commission 77 de sa famille professionnelle) et administrateur du syndicat unique des ouvriers et employés de la famille des industries chimiques de la région parisienne (arrêté de Bichelonne, 9 février 1944).
À la Libération, la commission de reconstitution des organisations syndicales l’exclut à vie des organisations syndicales au cours de sa séance du 18 octobre 1944.

Il semble se confondre avec Émile Vandenbosch.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article233840, notice VANDENBOSSCHE Jean, Louis par Gilles Morin, version mise en ligne le 6 novembre 2020, dernière modification le 6 novembre 2020.

Par Gilles Morin

SOURCES : AN, 19860581/37 ; F/22/1835 ; F/22/2022. — État-civil en ligne du Nord, 1MiEC512R017, n° 3624.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément