LOISON Émile, Alfred

Par Jean-Jacques Doré

Né le 8 septembre 1879 à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), où il est mort le 5 décembre 1957 ; chaudronnier puis ajusteur aux chemins de fer du Nord ; secrétaire du syndicat CGT des Cheminots Rouen-Nord de 1907 et 1910.

Fils d’un cuisinier, Émile Loison entra aux chemins de fer du Nord le 5 mai 1906 et fut affecté au dépôt de Rouen. De 1907 à 1910, il fut l’un des premiers secrétaires du syndicat des Cheminots de Rouen-Nord ; il était assisté d’Armand Désir, trésorier.

Déplacé à Albert (Somme) en 1911, sans doute après la grande grève de 1910, il était de retour à Rouen en 1919 comme mécanicien de route.

Émile Loison s’était marié à Sotteville-lès-Rouen le 26 avril 1902 avec Albertine Demante et il y habitait en 1919, 30 rue des Peupliers.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article233842, notice LOISON Émile, Alfred par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 6 novembre 2020, dernière modification le 16 novembre 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime 10 MP 411, État civil, Registre matricule miltaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément