CHARPAIL Edmond, André

Par Renaud Poulain-Argiolas

Né le 26 avril 1925 à Nice (Alpes-Maritimes), mort le 23 janvier 1999 à Miramas (Bouches-du-Rhône) ; conducteur de trains à la SNCF ; syndicaliste CGT, secrétaire adjoint du syndicat des cheminots CGT de Miramas en 1970.

Congrès national de la Fédération des cheminots CGT, Paris, 1968. Les délégués de la zone "Méditerranée" sont assis à gauche. Le plus proche du premier plan dont le visage est visible est Perrot (ou Peyrot). Edmond Charpail est assis à sa droite.

Edmond Charpail était présent au congrès national de la fédération des cheminots CGT à Paris en janvier 1968 avec d’autres délégués de Miramas, Jean-Marie Argiolas et Raymond Perrot.

Après le congrès fédéral de 1970, il fut élu dans la nouvelle équipe de direction du syndicat de Miramas en tant que secrétaire ajoint. André Maurin était alors élu secrétaire général, Francis Nardy secrétaire général adjoint, Roger Morard également secrétaire adjoint (spécifiquement pour les questions d’organisation). La trésorerie était assurée par Jean-Marie Argiolas, assisté de Jean-Claude Vighetti comme trésorier adjoint.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article233907, notice CHARPAIL Edmond, André par Renaud Poulain-Argiolas, version mise en ligne le 7 décembre 2020, dernière modification le 27 février 2021.

Par Renaud Poulain-Argiolas

Congrès national de la Fédération des cheminots CGT, Paris, 1968. Les délégués de la zone "Méditerranée" sont assis à gauche. Le plus proche du premier plan dont le visage est visible est Perrot (ou Peyrot). Edmond Charpail est assis à sa droite.

SOURCES : Propos recueillis auprès de Roger Morard et de Francis Nardy. — Données du site Généanet. — Archives Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément