BEAUDET Joseph

Par Louis Botella

Né le 18 août 1886 à Rigny-Ussé (Indre-et-Loire), mort 10 décembre 1946 à Monts (Indre-et-Loire) ; ouvrier poudrier ; secrétaire général du syndicat CGT des ouvriers civils de la Poudrerie du [Le] Ripault (Indre-et-Loire) ; militant communiste d’Indre-et-Loire.

Fils de Léon Beaudet, cultivateur, et de Marie Fournay, sans profession, Joseph Beaudet, chauffeur à la Poudrerie du Ripault, demeurant à Monts (Indre-et-Loire), était au moins depuis avril 1929 le secrétaire général du syndicat confédéré [CGT] des ouvriers civils de la Poudrerie nationale du [Le] Ripault. Il occupait toujours cette fonction en janvier 1934.

Lors de la réunification des syndicats CGT et CGTU de cet établissement, au cours de l’automne 1935, Joseph Beaudet devint secrétaire adjoint du syndicat de la CGT réunifiée. Il l’était toujours en mars 1938.

Au cours des années 1931 à 1933 au moins, il était également : membre suppléant du comité de la Fédération nationale des travailleurs de l’État (FNTE-CGT), membre suppléant de la commission mixte consultative du ministère de la Guerre...

Marié le 28 octobre 1913 à Monts (Indre-et-Loire) avec Léonie Thiou, il mourut le 10 décembre 1946 dans cette ville.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article233949, notice BEAUDET Joseph par Louis Botella, version mise en ligne le 10 novembre 2020, dernière modification le 30 août 2021.

Par Louis Botella

SOURCE : Arch. Nat. F7/13130, année 1932. — Le Travailleur de l’État, organe de l’Union fédérative des travailleurs de l’État puis de la Fédération nationale des travailleurs de l’État, avril 1929-mars 1938 (BNF-Gallica). — État civil en ligne cote 6NUM8/197/009, vue 397.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément