VIENNOT Jean, René

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 22 mars 1917 à Rigney (Doubs), mort en action le 11 septembre 1944 à Cognières (Haute-Saône) ; résistant du réseau Carmel et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Jean Viennot était le fils de François, Joseph Viennot (dit Francis), mort en 1942 et de Stéphanie (dit Fanny), née Maire. Ses parents étaient cultivateurs à La Barre (Haute-Saône). Il était célibataire et travaillait à la ferme avec sa mère, à La Barre (Haute-Saône)
Il entra dans la Résistance comme agent de renseignement et action du réseau Carmel, au groupe VO Rougemont avec le pseudonyme "Joseph".
Il fut tué à l’ennemi au cours des combats de la Libération, le 11 septembre 1944 à Cognières (Haute-Saône) mais son corps ne fut retrouvé que le 22 octobre dans le bois des Cordes. Il avait été tué d’une balle qui lui perfora le poumon.
Il est inhumé au côté de son frère Paul Viennot, adjudant F.F.I. (1919-1944). La tombe porte la cocarde tricolore du Souvenir Français et la palme de la Légion d’honneur.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué au grade de lieutenant des Forces françaises combattantes (FFC) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossier SHD Vincennes GR 16 P 593549 et AC 21 P 170903 (non consultés).
Son nom figure sur les monuments aux morts à Rigney et Rougemont (Doubs), La Barre (Haute-Saône), sur le monument de la Libération, à Besançon (Doubs) et le Mémorial de la Résistance, à Vesoul (Haute-Saône).
La Famille VIENNOT reçut la décoration britannique "Certificate of kings Commendation and Laurel Leaf Emblem" décernée par le Roi Georges VI.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article234037, notice VIENNOT Jean, René par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 11 novembre 2020, dernière modification le 22 novembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— Notes de Catherine Kotarski, née Viennot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément